documentaires

Filmographie sélective 

Cleopatra Lorintiu ,  réalisatrice et scénaristeDocumentaires réalisés seulement entre 1992-2002
Pour les documentaires réalisés après 2007 voir les  pages Confluences et Géopolitiques
I.Documentaires réalisés dans  la section Cinéma de la  Télévision Nationale Roumaine


Hobita,un état d’âme – documentaire sur le sculpteur Constantin Brancusi et son village natale

Documentaire sur les lieux où Constantin Brancusi a vu le jour : le bocage au bord de la rivière de Bistrita, du département Gorj, au hameau d’Hobita, un village d’artisans et de tailleurs de bois.
C’est ici que le neveu du sculpteur, Jean Brancusi nous amène sur les trajets de l’enfance du sculpteur pour découvrir l’univers d’un enfant rebelle ,fasciné par le bois .Cet fils de paysan pauvre, deviendra une personnalité emblématique pour l’art et  la sculpture du XX siècle.
On découvre ses amitiés, ses habitudes, des souvenirs, ses amours, ses écritures, son intérêt pour les endroits de son enfance qui l’ont marqué d’une manière définitive. Le journal du sculpteur dans la lecture du comédien Roumain Constantin Codrescu ,une pointure du théâtre  Roumain contemporain, accompagne l’œil de la caméra qui découvre le charme d’une région carpatique.

Voir page Brancusi
Durée: 40 minutes, image :Marian Stanciu 2002.

Brancusi dans son atelier parisien

Stefan Augustin Doinas – L’excellence dans la culture.
Documentaire. Stefan Augustin Doinas (1922-2002) a été l’un des poètes importants de la littérature roumaine du XX siècle. Dès son début littéraire en 1939 pour lequel il a reçu le Prix Lovinescu jusqu’au prix pour l’Excellence dans la culture, reçu en 1999,  le poète, reconnu aussi comme excellent traducteur de la poésie universelle et essayiste,  a eu un parcours plein d’événements, dont il parle d’une manière très sincère dans ce film.
Le documentaire inclut la dernière interview du poète( le tournage a eu lieu dans son appart près de Place Unirii, a Bucarest ou il habité avec son épouse la grande soliste de ballet Irinel Liciu,) des images de son lieux de naissance près de la ville Arad,  et de sa prodigieuse carrière littéraire.

Le film a reçu Le Prix pour la meilleure production de culture de la part de APTR Association des professionnels de la télévision, en 2000.
Durée: 55 minutes
image: Liviu Pojoni .

Stefan Augustin Doinas pendant le torunage-©Cleopatra Lorintiu

Le Musée “Georges Enesco” du Palais Cantacuzino.
Documentaire artistique.

Le Palais Cantacuzino, qui se trouve sur Calea Victoriei à Bucarest, construit par le riche boyard Grigore Cantacuzino, surnommé “Le Nabab”, (ancien premier ministre de la Roumanie au début du XX siècle ) est un modèle d’architecture néo-classique française.
Maruca Cantacuzino, la belle fille du George Grigore Cantacuzino a hérité du Palais. En seconde noce elle a épousé le compositeur George Enesco .
Après la deuxième guerre mondiale, à l’arrivé du communisme au pays, ils ont quitté la Roumanie pour Paris .Le Palais abrite depuis 1955 «
Le Musée Enesco » et le siège de l’Union des Compositeurs de Roumanie.

Durée:14 minutes
image: Vlad  Micu. Le film a reçu Prix pour le film de télévision au Festival International de film “ECO” in Tour Targoviste ,  2001.

Ion Salisteanu-Cleopatra Lorintiu.com

Séquences de la vie d’un artiste Ion Salisteanu.


Documentaire « Tant que l’art existe, l’espace entre les gens est encore plein de substance et du sens !» dit le peintre Ion Salisteanu ( né en 1929) , artiste plastique , président d’honneur de l’Union des Artistes plastiques de Roumanie.
Durée 54 minutes,
image: Ioan Cristodulo 2001.

 voir page Ion Salisteanu

“Que tous les fronts demeurent dénudés.”

Documentaire sur la poésie d’Odysseas Elytis. Un voyage en Grèce est le bon prétexte pour faire un film sur la poésie de Odysseas Elytis .Le poète , exprime dans ses poèmes, l’esprit la Grèce magique, dépôt silencieux d’histoire, de contradictions et de déception, d’enthousiasme et des chimères.
Le royaume mythique qui permet à Elytis de s’identifier d’une façon ou d’une autre avec le mode poétique de sa vie. Ses poèmes ont ete traduites en roumain par Victor Ivanovici, lui-même poète et traducteur qui vit dans l’espace d’Athènes, la ville touchée par la mythologie et le charme des couleurs d’un été éternelle et incontournable.

Durée:18 minutes
image Aristica Popa 2001.

voir page Elytis

 

Odysseas Elytis-Cleopatra Lorintiu

Le Musée du village de Bucarest.

Le Musée du Village de Bucarest se trouve au bord du lac Herastrau , a été fondé en 1936, à l’initiative de l’École Ethnologique Roumaine, créée et dirigée par le Professeur , sociologue et ethnologue Dimitrie Gusti.
Cette réalisation est due au travail des étudiants, qui ont réalisé antérieurement des monographies sur près de 100 villages roumains et qui nous apprend beaucoup sur la structure des villages de paysans libres dans les années 20, sur le fonctionnement des institutions traditionnelles locales et régionales.
Maisons, portails sculptés, peintures traditionnelles des parois ou des portes, tapis, vaisselle, mobilier, qui proviennent de toutes les régions du pays, des villages de montagne jusqu’ au bord de la mer Noire,d ‘une diversité étonnante.

Documentaire réalisé pour chanel 32 Chicago Illinois USA pour l’émission TV „Suflet românesc”
Documentaires réalisés en free lance 1992-1994.
Durée: 12 minutes
image Tiberiu Mocanu.

The Village Museum-cleopatra-lorintiu.com©2008
Un homme des hauteurs et l’aventure de Gourjahimal un documentaire avec dr. Ovidiu Bojor , savant, inventeur, botaniste, expert ONU, explorateur,pharmacologue Né en Transylvanie en 1925, dr.Ovidiu Bojor est un important botaniste, pharmacien et phytothérapeute Roumain, auteur de dizaines d’ouvrages sur la flore, sur les herbes médicinales et leur mode d’emploie dans la pharmacologie.
Reconnu comme un esprit non conformiste et plein d’imagination, Ovidiu Bojor, est l’auteur des plusieurs brevets dans la pharmacologie parmi lesquels l’
Insuveg ,il  a participé aussi aux expéditions dans les monts de Himalaya à la recherche de l’inconnu et des herbes qui soignent ; ainsi que des expéditions  en Rwanda,Uganda,Burundi,RD Congo,Tanzanie,Botswana dans des expéditions dans le massif de Pamir, Arusa, Kilimandjaro. Il a travaillé 20 ans pour faire l’évidence de la flore de Roumanie.

Durée:24 minutes
image : Aurel Aldea 1994, Aristica Popa 1997,

Cleopatra Lorintiu et Ovidiu Bojor-Cleopatra Lorintiu.com©copyright Cleopatra Lorintiu
Documentaires realis pour la Chaine 1 de la Television Roumaine service public
Florentina Mosora-©copyright Cleopatra Lorintiu

Les braises de la mémoire.

Documentaire sur la vie de
Florentina Mosora Paradoxalement, avec une licence en physique et une autre en biologie , Florentina Mosora était pendant les années ’60 un espoir du cinéma en Roumanie ! Quelques films classiques le prouvent .…( Amour à zéro degrés en 1965 ou Post restant en 1961) .Mais en quittant la Roumanie , elle est devenue en Belgique une scientifique, académicienne, même doyen de la chair d’océanographie à l’Université de Liège. Auteur du livre « Biomechanical Transport Processes »publié en 1991, Florentina Mosora a eu un parcours hors norme. Disparue à la cinquantaine , elle est évoquée dans notre film par son époux, le docteur Stefan Stan, lui même une pointure dans l’orthopédie  ainsi que par le professeur Jean Nihouil de l’Université liégeoise.

Durée:28 minutes image Romeo Stancu,1996.

voir page Mosora

 Le besoin de mémoire – un dialogue avec la princesse Alexandra Caragea

Fille du prince Aristide Caradgea (1861-1955) et de Matilda Greceanu, Alexandra Caragea (surnommée Tanda ) été une princesse atypique et a eu une vie mouvementé.
Lors de notre dialogue, tournée auprès  des fabuleuses collections de papillons, réalisés par son père et abrités par le Musée des Sciences Naturelles “Grigore Antipa ” de Bucarest, la princesse Alexandra Cargea (1920-1997) a évoqué ses souvenirs de la deuxième guerre mondiale, la personnalité de son père, renommé entomolog, juriste et membre de l’Académie Roumaine, ainsi que d’ autres personnalités de l’époque. Les deux interviews ont été faites en novembre 1995 à Baile Herculane et en 1996 à Bucarest. Son esprit était vif, son humour intacte et ses observations pleines de justesse.

Durée:28 minutes image Emil Lungu 1995.

Princesse Alexandra Caragea Cleopatra Lorintiu1995-©Cleopatra Lorintiu.com
Pages du catalogue des navires.
Documentaire sur le poète
Gheorghe Tomozei.
Poète des finesses linguistiques, des souvenirs d’histoire traduits dans un registre lyrique  Gheorghe Tomozei(1936-1997) a publié pendant sa vie plus de soixante livres de poèmes, souvenirs, essais, ainsi que des traductions et des livres pour les enfants. Prolifique et, peut être, trop généreux avec ses amitiés littéraires auxquelles ils a consacré beaucoup de temps (à voir les livres dédiés à Nicolae Labis, Nichita Stanescu ou d’autres auteurs roumains) le poète a crée un monde lyrique appart, dans une ligne d’inspiration personnelle. La virtuosité c’est dans la façon de recréer le pittoresque des vieilles estampes, avec un effort de mettre d’archaïsmes, des images picturales, et de dessiner l’ancienneté…Pourtant il se situe dans une tradition de la lyrique roumaine nationale, avec des accents raffinés et des passions d’orfèvre.

30 minutes ,1997.

voir page Tomozei

Gheorghe Tomozei-Cleopatra Lorintiu.com
Cleopatra Lorintiu Liege-Cleopatra Lorintiu.com Exercices d’amitié.
Documentaire réalisé à  Liège(Belgique)avec la participation des artistes plastiques Cati Orbulescu,Aurel Pătraşu, Cristina Ionescu Călineşti.Ils ont exposé leurs tableaux et sculptures dans une petite Galerie à Liège, occasion à laquelle ils ont lié des amitiés.  dans une ville accueillante ,ou les gens aiment les arts plastiques. C’était un début d’ouverture vers l’Europe.
Durée:26 minutes image Romeo Stancu 1996.
Nicu Alifantis- et -Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com Le charme de la ville de Braila.
Documentaire. Située sur le cours inférieur du Danube, dans le sud-est de la Roumanie, Braila, est une ville port pittoresque et colorée, ou les souvenirs et les légendes s’enchaînent. N’oublions pas que c’est ici que Hariclea Darclée (1860-1939) a vécu et chanté .Pour cette chanteuse d’opéra , Giacomo Puccini a composé
« Tosca », Pietro Mascagni a écrit « Iris » et Alfredo Catalani, « La Wally » .Elle a chanté d’ailleurs le rôle principal dans les premières de ces opéras lyrique. C’est également la ville de l’écrivain Panait Istrati, prosateur Roumain et grand ami de Kazantzakis.(variante breve)
La variante longue du film contient une histoire du Theatre Maria Filotti ainsi que des interviews avec Catalina Buzoianu, George Motoi, Valeria Seciu et Nicu Alifantis realisees dans le foyer du theatre.

Image:Emil Lungu 1996.

Poussière mythologique.

Extrait de dernière interview accordée par l’académicien Romulus Vulcanescu, (1912-1999) ethnologue, anthropologue, historien des religions, l’auteur des livres : « Mythologie roumaine », « Les masques populaires », « La colonne du ciel »).
L’académicien aimait les paradoxes, ses réponses étaient brèves et claires, il aimait se souvenir les grandes rencontres de la vie, ses voyages aux États Unis, sa correspondance avec Mircea Eliade. des idées sur “Mythologie et religion”

réalisé en 1997
Image:Mihai Preda
Durée:28 minutes.

voir page Romulus Vulcanescu (et vidéo sur youtube.com)

Romulus Vulcanescu-Cleopatra Lorintiu

Le Palais du Prince Brancoveanu de Mogosoaia.
Documentaire artistique.

Le nom du prince Constantin Brancoveanu est toujours associé au renouveau culturel de la Valachie à la fin du XVII siècle. Le documentaire évoque la personnalité du prince Brancoveanu et décrit la beauté du Palais de Mogosoaia ,( construit entre la fin du XVII et le début du XVIII siècle).
Les souvenirs de
Antonio del Chiaro, le secrétaire vénitien du prince ,valaque sont interprétés dans le film par le comédien George Motoi . Ils expriment le dramatisme des dernières mois de la vie du prince avant son exécution par les turques ainsi que tous ses fils, suite au refus de renoncer la religion orthodoxe et d’accepter la religion mahométane

Durée:25 minutes
Image: Vlad Micu 1999.

  Et comme sentiment ,un cristal. Marina Krilovici. (vidéo sur youtube.com)

Interprète d’origine Roumaine d’opéra, Marina Krilovici a remporté son succès sur des scènes internationales .Elle vit actuellement à Athènes (Grèce), ou d’ailleurs le documentaire est tourné. Dans ses rôles des opéras de Puccini ou Massenet,
Marina Krilovici a mis son talent, sa voix unique et surtout sa force d’ interprétation. Ce n’est pas facile d’évoquer toute une carrière d’artiste mais elle l’as fait pour nous et pour le publique roumain. Devant le miroir , sur sa terrasse entourée  d’eucalyptus, parmi  ses costumes et ses souvenirs, les albums de photos et des affiches, pendant l’été de 1995 on a fait ensemble le portrait de l’artiste sous multiples facettes .C’était un voyage au monde de la scène, avec le souvenir de l’émotion artistique capable de créer des moments uniques.
Durée:28 minutes
Image :  Aristica Popa 1995.
Marina Krilovici et Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com
Les couleurs du Maghreb.( I)
Documentaire sur le Maroc. Interviewes avec les membres de la famille Abdelaziz Kossir (d’Ifrane), avec des médecins d’origine marocaine qui ont fait leurs études en Roumanie,des peintres marocains et d’autres artistes. Médaillon du Conservatoire de Rabat.
Durée:36 minutes 1996
. (vidéo sur youtube.com)

Les couleurs du Maghreb(II)De soie d’or et d’argent , histoire d’un musée privé.

Le Musée Belghazi était la réalisation d’un rêve. Celui d’une famille d’artistes brodeurs de Fès, descendants directs des lions du Djebel Zarhoun ;anciens maîtres incontestés dans l’art arabe islamique. Une famille qui n’as pas cessé de nourrir une passion pour les objets d’art, préservés depuis des siècles : Par un long travail méthodique de recherche et récupération le conservateur et fondateur du musé Abdelilah Belghazi , nous raconte dans le filme comment il a pu réunir une collection impressionnante de pièces anciennes appartenant aux arts traditionnel marocains. Ajoutons que le musée Belghazi est le premier musée privé reconnu par l’état et , au moment de notre tournage, il abritait dans ses galeries plus des 4000 pièces anciennes sur une superficie de près de 5000 mètre carrés.

Musee Belghazi-Cleopatra Lorintiu
Gheorghe Rosetti Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com L’héritage de la famille Rosetti. (vidéo sur youtube.com)
Documentaire, invité l’architecte Gh. Rossetti.C’est pas facile d’être le fils de Alexandre Rosetti (1895-1990), patriarche de la culture roumaine, linguiste, académicien renommé, qui a marqué par son œuvre et par son esprit encyclopédique, la culture roumaine contemporaine. Son fils, l’architecte Georges Rosetti qui vit a Paris, évoque ( dans un dialogue dont le tournage a été fait dans la maison de famille de Bucarest),des souvenirs d’enfance et de jeunesse , l’histoire de la famille Rosetti ainsi que sa propre vie, pleine d’événement et des amitiés

Durée:28minutes
Image :Tiberiu Mocanu , 1996.

Caméra – stylo.
Documentaire aux États Unis.
Image Cleopatra Lorinţiu. 1995-1997
.
Le charme du clavecinManuela Nedelea Berbescu-Cleopatra Lorintiu.com

 

Manuela Nedela Berbescu joue au clavecin ( ou au Cembalo ou Clavicembalo en allemand),un instrument musical un instrument de musique à cordes muni d’un ou plusieurs claviers dont chacune des cordes est « pincée » par un dispositif nommé sautereau.
Son maître a été Marta Joja. Instrument spécifiques de la musique européenne, le clavecin a connu son apogée et suscité un très large répertoire au cours des XVIIe siècle et leur apparition dans les salles de concert fin du XX siècle nous donne toujours la nostalgie
d’un temps disparu. Manuela Nedelea Berbescu a joué avec ses collègues la violoniste Lucica Trita et Luigi Gageos dans un tournée de Jeunesses Musicales Roumains en 1996 au Maroc. J’ai lui dédié un documentaire de télévision qui s’appelle le charme du clavecin tourné dans le Musée Ghiata de Bucarest, ou les sons du clavecin coulaient limpides pendant un hiver très froid quand seules les couleurs chaudes des peintures arrivaient a dégeler les salles presque abandonnés. Un musée qui a fermé ses portes et dont nous reste seulement l’image d’un film et le son du clavecin
.

Eddy Novarro-Cleopatra Lorintiu.com

Une photo de l’âme.
Portrait du photographe 
Eddy Novarro, de  Brésil, reconnu pour la valeur de ses portraits des grandes personnalités du monde entier.( enfance en Roumanie,  il arrive a Rio en 1946)
En cinquante ans, Eddy Novarro a photographié les visages de près de six cents artistes de son temps, sans compter les souverains, les hommes d’État et les milliardaires de la finance ou de l’industrie. peut être c’est celui de Picasso qui restera ” la marque” Novarro …

Tournage dans les studios de la Télévision Roumaine, a Bucarest, ou il s’est rendu en 1995 pour accorder une interview  a Cleopatra Lorintiu .

 Durée:12 minutes
Imagine Liviu Şurcă 1995.

Une femme au pays des hommes.
Documentaire à Turin Italie avec Livia Nitâ ,manager du Group  “Bonansea” de Torino. Originaire de la ville de Iasi elle se remarque par son esprit des affaires et réussit dans un domaine qui représente la “chasse gardée “pour les hommes. 

(Tournage a Torino  et Cisterna di Latina (Italie)
Image Liviu Şurca 2000.

voir page Livia Bonansea  (en Roumain)

Gribaudo et Cleopatra Lorintiu, Turin,2000 Gribaudo. Portrait de Ezio Gribaudo( artiste plastique italien né à Turin en 1929ou il habite toujours.
Artiste plastique et editor, Gribaudo s’est formé comme personnalité complexe à l’aide des grandes rencontres avec Picasso (en 1951 à Vallauris) Moore, Chagall,Dali,De Chirico,Siqueiros, rencontre déterminantes pour son œuvre et pour sa vie.In a reçu trois prix internationaux : en 1965 à la Quadriennale de Rome, en 1966 à la Biennale de Venise et à Sao Paolo en 1967 pour son œuvre graphique.
Son oeuvre, ses expositions personnelles, ses confessions en eclusivitéfait à Turin , dans son atelier en 2000.
Durée:  10 minutes
Image Liviu Surca
.
Au Palais de Hoffburg en compagnie du conducteur d’orchestre Gert Hofbauer. En 1971, les meilleurs musiciens de toutes les grandes associations orchestrales de Vienne se sont associés sous la direction du chef Gert Hofbauer pour former le Wiener Hofburg Orchester. Leur objectif était de cultiver la musique viennoise de valses et d’opérettes et de la diffuser dans le monde entier. Une interview avec le chef d’orchestre au sujet de son parcours artistique, tournée à Wien en 1995 .Originaire de Gratz , musicien passionné, Gert Hofbauer a commencé son parcours comme instrumentiste mais il a toujours su accorder le management artistique avec le besoin de faire de la musique.
Durée: 15 minutes
Emil Lungu.
Gert Hofbauer-Cleopatra Lorintiu.com
Essai de couleur.
Documentaire réalisé à Chicago Illinois USA sur le jeune peintre
Leo Ionita à l’occasion de l’exposition internationale d’art moderne
Durée:30 minutes 1994.
(vidéo sur youtube.com)

Une maison roumaine à Chiticaz. ( Des Roumaines qui vivent en Hongrie ont préservé leurs coutumes dans cet endroit, sous la forme d’un musée d’art traditionnelle Roumaine)
Documentaire en Hongrie.
Image Aurel Aldea 1995.

Lucica Trita et Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com Elle et son violon
Documentaire sur la violoniste Lucia Trita. La violoniste d’origine Roumaine Lucica Trita joue actuellement au violon dans l’Orchestre de Galice( Espagne) mais , à l’époque de l’interview portrait „ Elle et son violon” ( 1997) elle était concert maestro de l’Orchestre Nationale Radio de Roumanie. Sensible interprète , Lucica Trita a joué comme soliste dans des nombreux tournées européens, a fait de la musique de chambre ou de l’activité pédagogique avec les jeunes violoniste, en attaquant un répertoire d’une grande diversité , du préclassique à la musique contemporaine. Pour le public Roumain elle reste l’interprète de l’une des pièces célèbre de Georges Enescu, « Balade pour un violon », enregistrée également sur CD en Espagne.
Durée: 26 minutes 1997.
voir page Lucica Trita

Sur le fil de la mémoire.(La fille du compositeur Nicolae Bretan, Madame Edith Bretan le Bovit , qui vit aux États Unis a décidé de faire son devoir de mémoire et  nous a accordé un interview sur le sujet de la vie de son père, compositeur de Transylvanie (1887-1968)ne dans la ville de Nasaud département de Bistrita-Nasaud .
Évocation du  compositeur Nicolae Bretan.

Bretan a composé des lieds roumains, hongrois, allemands mais sa musique et universelle. Son opéra Golem a été représentée en Suisse avec un grand succès et aux États Unis également. La Maison de disques ” Nimbus ” a fait un contrat  pour l’oeuvre entière de Bretan : Golem, Arald, Luceafarul, Horea, les lieds et la musique sacré.
Son premier CD a été lancé aux États Unis en 1994 avec une grande publicité dans le magazine ”Art Venus”et  il est enfin, reconnu du grand public après une vie très dure  pendant laquelle il a été mécontent et a supporté tant d’injustices.


Durée: 20 minutes 1997.

voir page Nicolae Bretan

Ion Ivan Roncea au harpe-Cleopatra Lorintiu.com Son miraculeux harpe.
Documentaire sur le musicien
Ion Ivan Roncea, (Il a reçu des grandes prix internationaux, il a brillé dans une carrière artistique  importante. Avec sa modestie proverbiale Ion Ivan Roncea raconte son parcours dès son enfance à Frumusani, petit village perdu dans les plaines du sud  1996, Durée28 minutes

La preuve d’image.
Documentaire sur le metteur en scène
Geirun Tino,(Il a commencé en Roumanie, dans un théâtre de province, a Bacau ou il a signé ses premières pièces comme metteur en scène. C’est  le climat artistique de Vienne qui l’as attiré et qui l’as aussi imposé .

image Emil Lungu .
Durée: 28 minutes 1995
.

 

Iinterview:Geirun Tino Valentin Silvestru Cleopatra Lorintiu Vienne 1995
Mariana Nicolesco Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com Une étoile parmi nous.
Documentaire sur l’artiste lyrique 
Mariana Nicolesco.
Durée: 30 minutes 1995.

Parmi les reines de Gaetano Donizzetti, documentaire sur Mariana Nicolesco,  chanteuse d’opéra.

Durée 30 minutes,1996

Mariana Nicolesco,née en 1948 “une grande voix de notre temps”, une soprano roumaine dont le répertoire est surtout associé à Mozart, Verdi et le Bel canto.
son rôle de mentor de la nouvelle génération est reconnu d une manière internationale
Soprano dramatique à la voix agile, Mariana Nicolesco et  une forte personnalité scénique, à la voix riche et émouvante. Elle a fait des rôles remarquables dans Vincenzo Bellini Béatrice di Tenda ,Gaetano Donizetti –Maria di Rohan 1988, 1991,Wolfgang Amadeus Mozart –Le Nozze di Figaro ,1987,Giuseppe Verdi –Simon Boccanegra – 1990, 2005,Giacomo Puccini –La Rondine ,1983
Giacomo Meyerbeer Cantata Gli amori di Teolinda – Pro Arte 1981,Luciano Berio La Vera Storia, Teatro alla Scala, Milano – Scala 1982 RAI,Luciano Berio La Vera Storia, Teatro alla Scala, Milano – Scala 1982 RAI,Krzysztof Penderecki Seven Gates of Jerusalem.

Fondatrice du Festival International Hariclea Darclee de Braila.

Sculpture dans le parc Herastrau de Gabriela Manole Adoc-Cleopatra Lorintiu.com Un chemin pour la vie.
Documentaire sur l’artiste plastique  Gh.Adoc et son épouse, Gabriela Manole Adoc(1926-2002), sculpteur .Confessions,souvenirs,projets à l’occasion de l’Exposition rétrospective de Gabriela Manole Adoc dans les salles du Palais de Parlement de Bucarest .1997.Derière interview TV de l’artiste.
Durée: 24 minutes.
voir page G.Manole Adoc
Le silence des couleurs.
Fondé en 1992 le mémorial Dimitrie et Aurelia Ghiata qui se trouve à Bucarest (14, rue Clunet) et reconstitue le trajet d’un couple d’artistes particulièrement appréciés : le peintre Dimitrie Ghiata (1888-1972) et son épouse Aurelia Ghiata, artiste de décoration. D’ailleurs les deux artistes ont fait don de plusieurs de leurs œuvres et le mémorial se trouve dans leur ancienne maison. C’est le critique d’art plastique Marina Preutu qui par son dévouement et passion professionnelle a entretenu la femme de cette maison pendant des années assez difficiles.
image :Mihai Preda
Durée: 24 minutes.
peinture  Dimitrie Ghiata-Cleopatra Lorintiu.com
Ion Vlasiu et Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com Le domaine mystérieux. (vidéo sur youtube.com)
Documentaire, portrait du sculpteur, peintre, écrivain
Ion Vlasiu. (1908-1997).Dans les derniers dialogues avec le sculpteur Ion Vlasiu (1908-1997), il était plein de sagesse et d’une philosophie qui est l’apanage de l’age et de l’expérience. Il y a dans ce film une nostalgie, un mystère et parfois un humour amer. Après tout une vie de travail dur, Vlasiu semblait un patriarche de la pierre et des marbres, dans son domaine montagnard, au cœur de la Transylvanie ou un philosophe dans son atelier, à Bucarest, rue Pangratti.
Sculpteur, peintre et aussi écrivain, Ion Vlasiu a marqué la culture roumaine par son regard et par sa façon de vivre. Ses œuvres restent, dans les musées et dans les collections, la preuve de son tallent génuine, imprégné par l’atmosphère carpatique dans laquelle il a crée et par un esprit national roumain qui nous rappelle les maîtres ancestrales.
Image Emil Lungu,1996.
Durée:30 minutes.

Joie de vivre. 
Ses dessins son pleines de joie et d’énergie, comme l’artiste elle même, dans une carrière de presque 60 années
Octavia Taralunga (née en 19”à Vaidei, département de Hunedoara) licence en Beaux Arts en 1955 dans la classe de Jules Perahim. Elle a fait de milliers de dessins pour les livre, particulièrement pour les enfants mais également des aquarelles, des graphiques dans lesquels elle a mis son grand tallent de dessinatrice, son humour et sa philosophie de vie.

1997
Durée: 24 minutes.

illustration Octavia Taralunga-Cleopatra Lorintiu.com
Tudor Opris-Cleopatra Lorintiu.com

Pour Monsieur le professeur, notre amour.
Portrait de l’écrivain et professeur Tudor Opris (poète, écrivain, auteur de centaines d’ouvrages sur la vulgarisation de la science , biologie, botanique,géologie,renommé pour son activité dans le domaine des Cénacles littéraires pour les enfants et les adolescents comme “Sagetatorul”de Bucarest, considéré comme  mentor spirituel des générations d’écrivains roumains)
Durée: 24 minutes.

   voir page Tudor Opris

 

Ces enfants merveilleux et leurs instruments de musique. (En deux partie)
Documentaire sur “Jeunesses Musicales”, Roumanie( avec la participation de Luigi Gageos , président de Jeunesses Musicales Roumanie,Ana Maria Borila, violoniste, Andrei Licaret, pianiste, Adrian Tomescu, violoniste.
deux épisodes.
Durée: 30 minutes chacun.
Manole Filitti-Cleopatra Lorintiu.com

Si claire. Documentaire Manole Filitti.

Le film documentaire sur Manole Filitti commence avec une évocation fait par lui-même, en 1997,au moment d’une soirée dédiée à l’histoire de l’un des plus beaux Palais de Bucarest, Palais Cantacuzino surnommé « La maison aux lions », qui abrite de nos jours le Musée « George Enesco ». Descendent d’une famille qui était en cousinage avec des princes valaques, témoigne des moments mouvementés de l’histoire roumaine, aristocrate distingué et plein d’une humanisme profond,délicate et plein d’humour,Manole Filitti a su survivre pendant une époque qui n’était pas du tout favorable à l’évocation du passé ! Son regard est serein et ses souvenirs pleins de nuances. Dans le film il y a aussi des souvenirs de son bon ami, l’écrivain Alexandru Paleologu et de son épouse, l’historien Georgeta Penelea Filitti.
Durée: 30 minutes 2001.

(vidéo sur youtube.com)

 voir page Manole Filitti

Les paradoxes de Nicolae Iliesiu.
Documentaire sur l’inventeur de” l’Apilarnil “, Nicolae V. Iliesiu.( apiculteur de  renommée européen, auteur des nombreux brevets dans le domaine de l’apiculture parmi lequel
Apilarnil, utilisé toujours pour obtenir des produits de grand valeur pour la santé .avec la participation du dr.P.Agache)
Durée: 28minutes 2001.

voir page Nicolae Iliesiu

Theodor Ciurdea Coresi  Vienne 1995 - Cléopatra Lorintiu

Une aire éclairée.
Documentaire à Vienne avec
Theodor Ciurdea Coresi.(artiste lyrique, baryton renommé , qui a gagné des importants concours d’art lyrique et qui chante en présent à Vien)
Durée: 30 minutes
Image Emil Lungu 1995.

(vidéo sur youtube)

 

 

Guérir: La vie du Professeur Dan Gavriliu

Chirurgien renommé en gastroentérologie,le professeur Dan Gavriliu a été l’un de pionniers de la chirurgie digestive en Roumanie. Né à Braila en 1915, gradué en médecine en 1941, médecin pendant la deuxième guerre mondiale sur le front,chef de clinique,professeur universitaire, auteur du premier remplacement d’ oesophage, professeur Dan Gavriliu a été toujours une personne d’une grande discrétion. Dans ce documentaire réalisé dans sa maison et à l’Hôpital Universitaire de Bucarest ,avec le soutien de son épouse, le médecin  Mihaela Opris -Gavriliu, il se souvient des moments essentiels de sa vie. En 1976 il a été invité au Congrès annuel de chirurgie ou il a été désigné comme « le meilleur chirurgien de l’année ». Membre fondateur du Collège International de chirurgie digestive dès 1971, il devient « Visiting Professor Mayo » et donne des conférences et démonstrations à Mayo Clinique Rochester, New York , Pittsburgh et San Francisco…

( voir vidéo sur you tube )

Durée: 28 minutes 2001.

docteur Dan Gavriliu et Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com

 

 Journal canadien
( deux épisodes)Dialogues avec  l’écrivain Guy Pariseau (Canada) et la ballerine d’origine roumaine Margareta Zirra ,son épouse ,dans leur maison de Edmonton (Alberta) ou il ont conservé des oeuvres plastiques du sculpteur George Apostu. Documentaire sur leur trajet de vie, leurs oeuvres,leurs  spectacles, les amitiés et leurs aspirations d’artistes.
Durée: 30 minutes 2001.
voir page Ultima Ora
Guy Parisot et Cléopatra Lorintiu, Edmonton,Canada 2000-Cleopatra Lorintiu.com
Gabriel Popescu danseur etoile-Cleopatra Lorintiu.com

La poussière et l’or de la scène.
Documentaire sur l’histoire du ballet roumain avec la participation de Margareta Zirra,maitre de ballet Gabriel Popescu ,Mihai Cancicov et Ileana Iliescu.

Margareta Zirra, ancienne ballerine, danseuse étoile du Théâtre musical d’opérette « Ion Dacian » de Bucarest raconte des souvenirs, des pages d’or de l’histoire du ballet roumain contemporain.

Dans le filme”La poussière et l’or de la scène” ,elle et ses amis : l’étoile du ballet d’opéra Ileana Iliescu, le danseur Bojidar Petrov et le critique musical Mihai Canciovici , découvrent l’histoire du ballet roumain et évoquent la personnalité des maîtres Floria Capsali ,de Oleg Danovski , d’Anton Romanovski, ou des grands danseurs comme Gabriel Popescu, Irinel Liciu . On découvre des archives anciennes de spectacle, des photos et des affiches .Leurs confessions sont pleines d’émotion ainsi que d’une nostalgie pour le temps quand ils dansaient et étaient accueillis sous les applaudissements d’un publique déjà conquis.

Durée: 47 minutes,2002.

 Voir aussi page Gabriel Popescu et (vidéo sur youtube.com)

Margareta Zirra-Cleopatra Lorintiu.com

 Pages de la vie d’un collège : “Spiru Haret “de Bucarest.
C’est l’une des plus importantes écoles de Bucarest. Et c’est ici qu’ont été étudiants des importantes personnalités  roumaines, écrivains, hommes politiques, philosophes.

Documentaire avec la participation de l’écrivain Marcel Petrisor, professeur ,historien Adrian Pascu,professeur et critique littéraire Nicolae Scurtu.
Durée: 28 minutes, 2001.

 

 Documentaires de télévision sur les confluences avec le monde  arabe et musulman, diffusés à  la Télévision Roumaine TVR1 (2007-2009)

Adel Murad interviu Cleopatra Lorintiu-Cleopatra Lorintiu.com Shiites et sunites, les frères ennemies?
Documentaire TV avec la participation de M. Adel Murad, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République d’Irak en Roumanie, professeur  dr. George Grigore, Centre d’Études Arabes à Bucarest, Laura Sitaru et Abu Ola , président de la Fondation musulmane “Taiba “des arabes de Bucarest.

voir aussi pages
voir page Géopolitique &
voir page Confluences
durée 25 minute , TVR1 , Novembre 2007

  Vivre avec l’Islam

reportage documentaire réalisé à Paris  avec la participation de :
Chems – Eddine Hafiz ,Délégué général du Conseil général du Culte Musulman en France
Hichem ben Yaiche, chercheur , analyste politique, IRIS Paris
Dr.Ronald Hatto, Sciences Politiques Paris
Radwan Kadhanoun, journaliste,

durée 25 minute , TVR1  Février 2008

Hichem ben Yaiche
Jalaludin Rumi-Cleopatra Lorintiu.com

 Soufisme, poésie et vocation mystique

 Documentaire sur le mystique soufie persanophone Melwana Jaluludin Rumi et les derviches tournants .
Avec la participation de :
Son Excellence Adel Murad, Ambassadeur de la République Irak en Roumanie, Son Excellence Hamid Reza Arshadi, Ambassadeur de la République Islamique Iran en Roumanie ,dr. Luminiţa Munteanu,professeur a  La Chaire de langue turque, Université de Bucarest, professeur Grigore George,La Chaire de langue arabe, Université de Bucarest

Avril 2008 ,dans l’émission SEMNE TVR1

Un Témoignage Chrétien en écriture arabe à Bucarest
Une église orthodoxe Saint Spiridon (L’ Ancien) a été bâti au centre de la Ville de Bucarest sous l’ordre du Patriarche Silvestre l’Antiochien pendant le XVIII siècle.
un film sur les confluences de l’orthodoxie carpato danubienne et les influences de l’Orient : avec la participation du Métropolite Theodosios Atallah Hanna ,(” Greek Orthodox Patriarchate of Jerusalem” ), l’historien Dan Toma Dulciu et la journaliste syrienne Nabila Cuza.

 24 min diffusé le 17 Janvier 2009 TVR1

Archibishop Theodosios Atallah Hanna-Cleopatra Lorintiu.com
coran-cleopatra-lorintiu.com

L’Islam modéré

documentaire sur ce concept de géopolitique contemporaine: comment il est accepté ou non par les croyants musulmanes?

Une analyse fait par M. Adel Murad, l’Ambassadeur d’Iraq en Roumanie, Madame Saana Attalah, Ambassadeur d’Égypte en Roumanie, ainsi que les journalistes arabes Ahmed Jaber, Rifai Mazen et Radwan Khadanun au sujet de l’intégration positive  des musulmanes dans la société roumaine contemporaine.

25 min, diffusé le 28 Mars,TVR1

 

Documentaires réalisés pour Chanel 32 Chicago Illinois comme productrice free lancer (1992-1994)


Bucarest d’aujourd’hui.
Documentaire réalisé pour Chanel 32 Chicago Illinois USA pour l’émission TV “Suflet românesc”.
Durée:12 minutes image Tiberiu Mocanu.

 

Bucarest L'arc de Triomphe

 

Chicago -Cléopatra Lorintiu Chicago paradoxal. voir page Chicago
Documentaire réalisé pour Chanel 32 Chicago Illinois USA pour l’émission TV „Suflet românesc”.
Durée: 12 minutes
Rediffusé par la télévision Roumaine
Image Cleopatra Lorintiu, montage Ene Arşinel.
Chicago aux deux visages.
documentaire réalisé pour la chaîne ethnique  32 Chicago Illinois USA pour l’émission TV „Suflet românesc”. (Esprit Roumain)
Durée: 12 minutes
Rediffusé par la Télévision Roumaine
Image Cleopatra Lorintiu, montage Ene Arşinel.

 

Le monastère Dealu.
Documentaire réalisé pour la chaîne  32 Chicago Illinois USA pour l’émission TV „Suflet românesc”.(Esprit Roumain)
Rediffusé par la télévision Roumaine Pro Patria( TVR1). Au milieu de XVII siècle, Paul d’Alep remarquait la beauté d’un monastère, lieu de culte depuis 1431, qui abrite la tombe du Prince valaque Radu le Grand. En 1603 le noble Radu Buzescu amène dans le monastère, la tête de Michel le Brave, tué lâchement près de Campia Turzii par ses ennemies.
C’est le prince Constantin Brancoveanu qui a ordonné refaire la peinture. Considéré par Nicolae Iorga comme « une merveille de l’art orientale », le Monastère Dealu est lié au débuts de  l’imprimerie aux caractères cyrilliques .
Durée: 12 minutes
Image Ene Arşinel 1993.
Manastere Dealu-Targoviste-Cleopatra Lorintiu
Les Monastères Putna et Suceviţa de  Bucovine.
Documentaire.

Durée:15 minutes
Image: Emil Lungu 1997.